Calme et détente dans le parc
Calme et détente dans le parc
 
Séniors interviewés lors de l
Séniors interviewés lors de l'étude Herrmann-Debroux
 
Modes actifs: quelque chose pour chacun
Modes actifs: quelque chose pour chacun
 
Hôpital Brugmann site Victor Horta
Hôpital Brugmann site Victor Horta
 
Sport dans l
Sport dans l'espace public
© Pedro Correa
Marché du Midi
Marché du Midi
 

Notre environnement a un impact significatif sur notre santé et notre bien-être. Améliorer le cadre de vie nécessite une approche intégrée et une vision holistique de l'amenagement du territorie. C’est pourquoi perspective.brussels travaille étroitement avec des partenaires du secteur de la santé et du social.

Un cadre de vie sain est un environnement dans lequel il fait bon vivre. C'est un environnement qui stimule les comportements sains, où l'exposition aux nuisances urbaines (pollution, bruit, etc.) est aussi faible que possible et où les équipements sont abordables et accessibles.

En échangeant des connaissances entre les domaines politiques et les acteurs de terrain et en créant une vision partagée, perspective.brussels entend améliorer l'intégration de la santé et du bien-être dans l'aménagement du territoire. En effet, un cadre de vie sain est créé en prêtant attention aux aspects environnementaux physiques et sociaux le plus en amont possible du développement urbain.

Les soins en ville : une vision commune et une expertise partagée

perspective.brussels collabore d'une manière structurelle avec des représentants du secteur de la santé et du social afin de développer des connaissances et d'intégrer les enjeux liés à la santé et le bien-être dans l'aménagement du territoire. Dans ce cadre nous visons répondre à des questions comme : quelle est l'offre et la demande en terme de soins à Bruxelles ? Comment pouvons-nous rendre les équipements de soins et les services de santé plus accessibles ? Le logement est-il adapté aux personnes moins mobiles, comme les personnes âgées ?

En 2017, le groupe de travail « Care in the City » a été mis en place. Il vise à faire le lien entre les matières régionales (aménagement du territoire) et communautaires (social-santé). Les partenaires de perspective.brussels dans ce groupe de travail sont :

Care in the City : de la recherche à la programmation des services

Afin de mieux intégrer les défis dans le domaine du bien-être et de la santé au sein du développement urbain, plusieurs groupes de travail ont été mis en place au sein du partenariat « Care in the City ».

Les activités suivantes sont actuellement en cours.

Bien-être, santé et espace

perspective.brussels a rédigé un mémento présentant une méthodologie partagée pour mener des diagnostics territoriaux qui prennent en compte les besoins sociaux et de santé. Plusieurs diagnostics territoriaux ont déjà bénéficié d’un apport sur ces thématiques grâce aux indicateurs et sources d’informations identifiées dans ce mémento. Ainsi, une analyse spécifique a été menée sur le vécu et les besoins des personnes âgées dans la zone Herrmann-Debroux en accompagnement de l’étude de définition réalisée dans le cadre du projet d’aménagement de ce territoire.

  • La réalisation de diagnostics spécifiques, liés à un projet, à la demande du secteur de la santé lui-même (par exemple, une étude d'analyse pour le secteur hospitalier).

Recherche politique innovante

  • La réalisation d'une évaluation pilote appelée Étude d'Impacts sur la Santé (EIS) sur le territoire du Contrat de Rénovation Urbain (CRU) n° 7 autour de la gare du Midi. L'objectif de cette évaluation de l'impact sur la santé est de mieux intégrer l'aspect du bien-être et de la santé dans l’aménagement du territoire en identifiant et en évaluant au préalable les impacts potentiels sur la santé.
  • La construction d’une connaissance commune sur les "habitats alternatifs". Étudier et comprendre les éventuelles difficultés, mais également les leviers de développement de tels projets résidentiels.

Bien-être et installations

  • Le soutien à la programmation d’équipements social-santé dans les zones stratégiques à travers la détermination des besoins et l’évaluation des opportunités.
  • La mise en relation de praticiens en recherche de locaux pour développer les soins de première ligne (généralistes, maisons médicales, infirmiers, kinésithérapeutes, psychologues) avec la Task Force Équipements, afin de les aider à trouver des espaces adaptés à leurs demandes et aux besoins des quartiers.
  • L'organisation de l'offre de soins au niveau régional d'une manière plus cohérente, plus accessible et plus intégrée. Et ce, sur la base des besoins de soins spécifiques des Bruxellois et en étroite concertation avec les acteurs du terrain.

La politique de soins fragmentée, les inégalités sur le plan de la santé et la problématique relative à l'accessibilité des soins dans la Région bruxelloise, sont à l'origine de ce projet. Plusieurs rapports et notes abordent ces problématiques. Il s'agit notamment des publications suivantes :

Organisation des soins et de l'aide de première ligne dans la Région de Bruxelles-Capitale. Note de vision politique de l'Inter-fédération ambulatoire (Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique, 2020)

Plan santé bruxellois. Grandir et vivre en bonne santé à Bruxelles (Commission communautaire commune, 2019)

Van mens tot mens. Onderzoeksrapport over de ervaringen van gebruikers en professionals met de Brusselse welzijns- en zorgsector (Staten-Generaal Welzijn en Zorg 2019 – deel 2) (document en néerlandais)